Reprise Bmw m5 à Bordeaux

Rachat et reprise de BMW M5

Notre garage propose la reprise de votre BMW M5 en fonction de la côte argus et du prix du marché !

Malgré notre spécialité BMW nous rachetons toutes marques de voitures sportives

Vous souhaitez connaître le prix de rachat de votre BMW M5 ?

Si vous souhaitez connaître le prix de reprise d’une BMW M3 cliquez ici.

Pourquoi nous vendre votre M5 ?

Entreprise officielle

Notre structure est une entreprise déclarée avec des fonds disponibles pour l'achat de nouvelles voitures

Paiement immédiat

Les délais de paiement sont très rapides et surtout sécurisés.

Nous nous déplaçons en France !

Votre voiture n'est pas dans le même département que nous, ce n'est pas grave, nous nous déplacerons.

Formalités incluses

Nous vous assisterons pour toutes les démarches administratives. Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas !

Contrôle technique non indispensable

Quand un garage rachète votre voiture, le contrôle technique n'est pas obligatoire.

Route - Circuit - En panne...

Nous rachetons des BMW M5 de route ou préparées pour un usage circuit ; roulantes ou en panne / accidentées.

Demander une estimation de rachat de votre M5

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Votre téléphone (obligatoire)

Votre adresse complète (obligatoire)

Marque de votre véhicule

Modèle de votre voiture

Année de mise en circulation

Kilométrage

Votre message

M33 Aquitaine Bordeaux BMW

M5 E28

La « meilleure » berline du monde est née en 1985, lorsque BMW a installé le moteur M635CSi dans la berline E28 série 5. Son anthologique moteur atmosphérique M88 est un 6 cylindres en ligne de 3,5 litres à double arbres à cames en tête, avec 4 soupapes par cylindre. Il produit une puissance de 286cv  à 6500 tr/min pour un couple maximal de 340 Nm à 4500 tr/min. La puissance est fournie aux roues arrières par une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports. Son poids est de 1465 kg. La BMW M5 E28 est donnée pour un 0 à 100 en 6.9s et est censée pouvoir atteindre une vitesse maximale de 251 km/h ! Ce qui était considérable pour son époque…

M5 E34

La M5 E34, était la première super berline de sa catégorie à la fin des années 1980, alliant qualité et praticité aux sensations fortes d’une berline relativement polyvalente.

Celle-ci se décline en deux motorisations, évoluant toujours sur la base du moteur M88. Elle fût sortie avec le 3.5L (S38B36) développant 315cv, puis en 1991 par un 3.8L de 340cv (S38B38); toutes deux en boite mécanique 5 rapports. En 1992, une évolution de la 3.8L est développée avec une déclinaison possible en Touring (break) en rendant le modèle encore plus exclusif, avec une boite à 6 rapports, des jantes 18 pouces appelées « parallèles » provenant de la 850csi ainsi que les rétroviseurs extérieurs à double branches de la M3 E36.

Malgré un poids relativement élevé d’environ 1600 à 1700 kg, la M5 pouvait encore atteindre une vitesse de 100 km/h en presque 6 secondes, et atteindre facilement une vitesse limitée de 250 km/h.

M5 E39

La M5 E39 est arrivée en 1998 et a été saluée par la presse automobile. La nouvelle M5 était équipée d’un V8 de 4,9 litres (S62B50) développant 400cv et accouplée uniquement à une boite mécanique 6 vitesses, ce qui donnait à la supercar M5, en plus d’une sonorité envoutante, des niveaux d’accélération impressionnants.

Si les courbes et le freinage ne sont pas ses atouts, bien que limitée électroniquement à 250 km/h, la M5 E39 était capable d’approcher des 300 km/h ; ce qui en faisait à l’époque la berline sportive la plus rapide du monde. Sous cet aspect de routière relativement discrète se cachait des performances hors normes, ainsi qu’un confort et une polyvalence répondant à toutes les exigences des consommateurs.

Cette génération de M5 n’existe qu’en berline et se décline en deux versions : la phase 1 et la phase 2 à partir de Septembre 2000, offrant quelques modifications essentiellement esthétiques comme par exemple le compteur, volant et rétroviseur intérieur de la M3 E46.

M5 E60

La BMW M5 E60 de quatrième génération est dotée cette fois de 2 cylindres de plus que sa petite sœur, avec un mythique V10 atmosphérique de 5.0L (S85B50) allant titiller les 8 000 tr/min, développé sur les bases d’un moteur de F1 et développant pas moins de 507cv – une performance remarquable si l’on considère que son moteur n’est que légèrement plus gros que celui de son prédécesseur, mais qu’il développe plus de 100 ch de plus.

Equipée d’une boite mécanique robotisée SMG3 à 7 rapports en Europe, et d’une rare boite mécanique à 6 rapports aux USA, les performances sont naturellement supérieures à celles de l’ancienne M5, avec un 0 à 200 km/h en moins de 15s ! La « M5 V10 » se décline en deux types de carrosserie : berline et touring (break). Comme la E39, une phase 2 à pris la relève à partir de 2008, avec quelques modifications mécaniques mais surtout esthétiques. Contrairement à sa petite sœur, elle se démarque clairement de la gamme « standard » par une ligne beaucoup plus large et muclée…